Chronique Celle qui a tous les dons de M.R. Carey

IMG_20160906_143407Celle qui a tous les dons, M.R. Carey

Pages : 442   ||   Langue : Français (traduit de l’anglais)   || Edition : L’Atalante   ||   Année : 2014

J’ai découvert ce livre sur Instagram principalement en anglais et ce sont les commentaires positifs qui m’ont inciter à l’acheter. Tout d’abord, le résumé en 4ème de couverte nous apprend que très peu de choses. Forcément je vais en dire un peu plus sinon je ne pourrais pas en faire une chronique.

Nous sommes dans un monde post-apocalyptique, plus précisément dans une Angleterre ravagée par les Affams (des zombies) après la Cassure survenue 20 ans plus tôt. Un programme de recherche pour trouver une solution à l’invasion d’Affams est la principale raison de la base où démarre l’histoire. Base où se trouve une classe d’enfants un peu particuliers.

Il y a plusieurs forces dans ce livre : le peu d’information que l’on a avant de commencer la lecture nous amène à nous questionner sur ces enfants, sur qui ils sont, sur pourquoi ils sont là, sur les Affams, sur la raison de la base, etc. L’autre force est l’utilisation de plusieurs points de vue comme celle de Mélanie, une des enfants, celle de l’institutrice, de la scientifique et des militaires. Les personnages se différenciant réellement de par leur profession et leur âge, cette utilisation apporte réellement quelque chose au récit. Bien évidemment, le point de vue de Caldwell (la scientifique) étant assez incompréhensible parce que je ne suis pas neurologue mais il était indispensable parce que c’était par celui-ci que l’on découvrait et comprenait la nature des Affams.

Ce livre était extrêmement bien rythmé, avec beaucoup d’action et cette angoisse que l’on retrouve dans tout bon livre avec du survivalisme, un mystère qui tourne autours de la question Affams, sur leur nature et sur la possibilité de trouvé un vaccin/antidote.

Et la fin! Bon sang, cette fin elle n’a peut-être l’air de rien comme ça mais elle renferme tellement de choses que plus j’y réfléchissait plus je voyais tout ce qu’elle impliquait. Ce n’est vraiment qu’à la toute fin que l’on comprend le titre du livre et elle est parfaite dans le sens qu’elle mélange à la fois tragédie, fatalité et espoir. Cette une fin qui fait réfléchir et c’est le genre de fin que j’adore.

Bref, j’ai dévoré ce livre et je le conseille vraiment à tous les fans de zombies.

Publicités

4 réflexions sur “Chronique Celle qui a tous les dons de M.R. Carey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s