Chronique Rhinocéros de Ionesco

IMG_20160625_135909Rhinocéros, Eugène Ionesco

Pages : 246   ||   Année : 1960   ||   Langue : Français   ||   Edition : Folio

J’ai découvert cette pièce de théâtre au lycée lors de l’étude d’un extrait. Extrait qui était en réalité la toute dernière réplique de la pièce. Oui, on aurait pas pu plus spoiler. Ce qui sur le coût m’avait assez dégoûtée bien que le résumé du prof et l’extrait étudié m’avait vraiment donné envie de lire la pièce en entière. C’est pour cette raison que je ne l’ai lu que quatre ans plus tard.

J’ai énormément apprécié cette lecture et au final je ne regrette pas ce « spoil » parce que je pense qu’autrement je n’aurais pas compris cette pièce. D’ailleurs j’ai pu lire des commentaires de personnes qui n’avaient pas aimés mais avant complètement changé d’avis après avoir su de quoi parlait réellement cette pièce.

Donc attention ce qui va suivre est très important si vous voulez apprécier votre lecture :

Cette pièce parle de totalitarisme et de comment leurs idées se répandent. Le rhinocéros en est une allégorie.

Un jour sur la place d’un village français, un rhinocéros fait son apparition puis un deuxième. Et si leur apparition cause en premier lieu un choc les gens semblent plus se soucier de savoir s’il y en a un ou deux, s’il a une ou deux cornes. Et puis si au début, les rhinocéros sont craints de la population, celle-ci finit par les tolérer et les accepter et surtout à vouloir les rejoindre à force de voir les  autres se changer en rhinocéros…

Ce qui est fort dans cette pièce c’est la constante double-lecture que le lecteur doit avoir. C’est une pièce qui te pousse à réfléchir et à comparer avec ce qui s’est passé mais aussi ce qui se passe. Au début de la pièce nous avons énormément d’indications scéniques qui selon moi était bien trop poussées mais qui s’amenuisent au fil des actes. Le premier acte est aussi assez pénible à lire de par le fait que les personnages parlent en même temps et que ce premier acte doit beaucoup mieux rendre lors d’une représentation. D’ailleurs, je pense que cette pièce doit être assez fabuleuse à voir avec une bonne mise en scène. Mais plus généralement, j’ai aimé la façon dont Ionesco a amené les choses, l’évolution de la situation avec un final et une dernière réplique vraiment forts.

Je pense que c’est réellement une pièce qui devrait être étudiée en cours tant elle est riche mais aussi qu’on devrait avoir lu ou vu. Je la conseille vraiment et je remercie mon prof de français pour cette découverte.

Publicités

2 réflexions sur “Chronique Rhinocéros de Ionesco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s